Non classé

L’homme que l’on appelle aujourd’hui Dasinga est empli d’humilité malgré ses multiples collaborations : Kalibwoy (chanteur surinamais), Konshens (chanteur jamaïcain), prochainement Lion P (chanteur guyanais de Balata dont on fera la présentation dans un prochain article) et bien d’autres.

Vous avez pu l’entendre performer au Trace mobile tour (au PROGT à Cayenne) avec Mr Vegas et plus récemment au Festival des cultures urbaines à Saint-Laurent avec G-unit.
Steeward Camara né le 25 juin 1982 à Cayenne a commencé dans le milieu musical en Guyane et poursuit son petit bonhomme de chemin en France.

A ses débuts il se faisait appelé Cyanide avant de prendre son nom d’artiste définitif : Dasinga.
Loin d’oublier le chemin parcouru et ceux qui l’ont accompagnés, il parle avec beaucoup de respect de Staun (anciennement connu sous le nom de Doog) et Sn’c Fayaman (le petit frère Skandalyze) qui lui ont permis de faire ses premières prises de voix.

Il a grandi en écoutant des pointures jamaïcaines telles que : Bounty KillerBeenie ManBusy Signal et Assassin mais également locales avec Nikko et Rubben pour ne citer qu’eux. Il y en a bien d’autres, la liste serait trop longue.

Sa muse est son quotidien. Ses textes sont le reflet de ce qui l’entoure (famille, amis, actualité). Il insiste sur le fait que le riddim doit l’inspirer sinon il préfère simplement ne pas poser.

Alors pour ces riddims ragga-dancehall ou reggae, il travaille principalement avec deux jeunes compositeurs de Kourou : Deejay Wallass et Young Beatz. On aura bientôt le plaisir de vous faire découvrir ces deux artistes de l’ombre qui méritent largement d’être sous les feux des projecteurs.

Quand il était encore au pays, il a continué à faire ce que d’autres ont fait pour lui. Il a donc eu l’occasion d’enregistrer Snipa, H Clan, Big Time, et bien d’autres dans son petit home studio  » SICKO RECORDS « .

Il nous a récemment fait le plaisir de faire un petit freestyle (extrait d’un concept appelé US RIFLE) sur une intru rap avec le morceau « PA KA DÉPAN’N ». C’est ce morceau qu’il présente pour participer au TraceWatiStar.
Pas besoin de vous préciser qu’il faut voter en masse pour soutenir le soldat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires